Régulateur pH automatique  

Le régulateur de pH automatique pour piscine assure un traitement optimal de l'eau de votre piscine grâce au maintien d'un taux de pH régulier. Le régulateur de pH analyse le taux de pH de l'eau de la piscine et l'ajuste lui-même : une façon simple et fiable de gagner du temps sur l’entretien de l’eau de votre piscine.

Affiner ma recherche

Prix

Tranche 248 - 549 €

Garantie

Pourquoi contrôler automatiquement le taux de pH ?

Le pH de l’eau est une donnée très sensible qui varie constamment.

Il détermine la qualité et l’acidité de votre eau sur une échelle de 0 à 14.

0 à 6,8 : votre eau est acide. Plus elle s’approche du 0, plus l’eau est corrosive. Elle devient alors dangereuse pour vos équipements mais aussi pour votre santé.

7,6 à 14 : votre eau est basique. Le traitement de l’eau de votre piscine étant alors moins efficace, vous pouvez être tentés par une surconsommation de produits traitants propices aux irritations et à une prolifération des algues.

6,8 à 7,6 : votre eau est neutre. Le confort de baignade et l’efficacité du traitement de l’eau sont alors optimaux.

Diverses causes font fluctuer le taux de pH dans le temps :

- le type de désinfectant,

- la fréquentation du bassin,

- la température de l’eau,

- les conditions atmosphériques (pluie, vent, orage…),

- l’entrée ou la perte d’une grande quantité d’eau,

- le temps de filtration…

Sachez que le taux de pH peut même passer de 7 à 8 en une seule journée ! Il est donc très difficile et contraignant de garder un pH bien réglé de façon manuelle.

Les conséquences de cette variation peuvent être plus ou moins graves :

- désinfection de l’eau moins efficace,

- apparition d’une eau trouble, blanchâtre ou d’une eau verte et d’algues,

- conséquences sur la santé telles que des irritations,

- détérioration des équipements,

- précipitations de calcaire…

A retenir : chaque type de traitement de l’eau a un taux de pH optimal pour une efficacité maximum :

- Chlore et électrolyse au sel : entre 7,2 et 7,4

- Brome : 7,5

- Oxygène : entre 7 et 7,6

- Ultraviolets : plutôt 7,2

- Cuivre/argent : entre 6 et 7,2

Sans régulateur de pH automatique (aussi appelé pompe de pH), il sera nécessaire de contrôler et vérifier manuellement le pH au moins deux fois par semaine. Cet automate apporte ainsi un service considérable.

Comment fonctionne un régulateur automatique du pH ?

Son fonctionnement est simple. Le régulateur a une double fonction : contrôler et réguler. Une sonde analyse le niveau de pH actuel de l’eau du bassin. Elle transmet ensuite la mesure à un boîtier électronique. Lorsque la sonde détecte un niveau incorrect, le pH est autocorrigé par l’aspiration et l’injection de pH minus ou plus (pH- ou pH+). Seules les quantités nécessaires sont administrées dans le circuit de refoulement.

Cet appareil contrôle le taux de pH de façon autonome plusieurs fois par jour. Cela permet un minimum de surveillance : entretien des sondes et contrôle du niveau des bidons de correcteur pH.

Comment bien choisir son régulateur automatique de pH ?

Choisissez le modèle en fonction de votre budget, des spécificités de votre bassin et de la subtilité des technologies souhaitée. Sur Piscineshop, vous trouverez des Régulateurs de pH Hayward, Zodiac et des régulateurs pH Astral.

Pour un même prix, plusieurs critères sont à observer :

- Modèle adapté au volume d’eau

- Type de pompe d’injection (aussi appelée doseuse) : péristaltique (fonctionnement silencieux), électromagnétique, électrovanne (évite une panne mécanique)

- Débit et contre-pression maximum

- Type de régulation : dosage manuel, prédictif, proportionnel, séquentiel. La meilleure régulation étant proportionnelle ou séquentielle.

- Type d’affichage : écran LCD, affichage LED ou échelle lumineuse

- Réglages pH- et pH+

- Alarmes

- Garanties de l’appareil et/ou de la sonde

- Installation facile

- Consommation électrique

Quels sont les avantages d’un régulateur de pH automatique ?

Si vous en avez assez de mesurer manuellement le taux de pH au moins deux fois par semaine, le régulateur de pH automatique comporte de nombreux avantages :

- il est simple d’utilisation, autonome et intelligent

- il vous assure un confort de baignade et une certaine tranquillité

- il permet de garder tout type de traitement de l’eau efficace

- il réduit les risques pour vos équipements et votre santé

- il évite la manipulation répétée de produits chimiques

- même si le budget est plus conséquent au départ, il vous permet de faire de belles économies sur le long terme sur les produits d’entretien

- nos produits sont livrés en kit complet pour une installation simple et rapide

- le possesseur de la piscine peut s’éloigner sans se soucier de l’équilibre de l’eau

- et si vous avez tendance à être un peu tête en l’air, cela vous évitera de retrouver l’eau trouble, blanchâtre ou verte et de devoir faire un traitement choc      

Comment installer le correcteur automatique de pH ?

Le régulateur de pH autonome se place dans le local technique.

La sonde pH doit être placée juste après la filtration et l’injecteur de produit pH en dernière position sur le tuyau de refoulement de la piscine.

Le boîtier sert à faire les réglages et à lire le taux de pH de l’eau de votre bassin.

Vous pouvez ensuite continuer de gérer manuellement le traitement de l’eau ou envisager de mettre en place un système de désinfection totalement automatisé. Par exemple, un régulateur de pH est bien indiqué avec un électrolyseur au sel. Nous vous proposons des modules TRI qui viennent se greffer aux électrolyseurs Zodiac TRI. Si vous choisissez la méthode de l’électrolyse au sel, ils vous permettront alors une régulation automatique du pH mais aussi du chlore. Vous pouvez également opter pour un chlorinateur ou un brominateur si vous disposez d’un budget de départ conséquent.

Dans tous les cas, installer un régulateur automatique de pH vous fera gagner du temps et de la tranquillité.

Prix d’un correcteur automatique de pH

Pour un taux de pH toujours correct, sur PiscineShop, nous vous proposons des régulateurs automatiques de pH à partir de 213 €.